X-Track

AWARE & COLORFUL

  • Interview : Keith Tutt II

    Keith Tutt II violoncelliste, multi-instrumentiste, compositeur, chanteur folk soul, et producteur californien primé, au multiples et talentueuses collaborations, a mis en ligne, au mois de mars, ”Go”, une chanson magnifique, poétique et planante, que nous avons beaucoup écouté… à écouter à la fin de l'article …





    voici l'interview, que nous avons beaucoup de plaisir à vous proposer, de Keith Tutt II en anglais et en français simultanés.


    1) What got you into playing the cello? 

    Before i was born my parents stated that my sister and i were going to have the ability to take music lessons, 

    we could pick any instrument that we wanted but had to stick with it until we finished high school (age 17). 

    So around age 4 when i asked to play cello they were a tad shocked, but within a few months found a teacher for me and i took lessons until i was 15.


    1) Qu’est-ce qui t’a amené à jouer du violoncelle?

    Avant ma naissance, mes parents ont décidé que ma sœur et moi aurions la possibilité de suivre des cours de musique,

    On a pu choisir l’instrument de notre choix, à condition de ne pas en changer jusqu'à la fin du lycée (17 ans).

    Vers l'âge de 4 ans, quand j'ai demandé à jouer du violoncelle, ils furent très surpris, mais trouvèrent néanmoins un professeur qui me donna des cours jusqu'à l'âge de 15 ans.

     

    2) Where do you find inspiration for your work?

     It's cliche to say it.. but i find inspiration everywhere.  

    I try to stay open to inspiration at all times. 

    I'm constantly writing notes in my phone, or recording voice memos of ideas. 

    Anything to capture the moment of inspiration. 


    2) Où trouves-tu l’inspiration?

    C’est assez cliché, mais je la trouve partout.

    Je garde une porte ouverte à l’inspiration à chaque instant.

    Je passe mon temps à écrire des mots dans mon portable, et à enregistrer des idées sous forme de “mémos vocaux”

    Tout tourne autour de l’inspiration.

     

    3) How do you use, if it occurs, self-doubt in your process of creation? 

     Self-doubt is actually something that is ever present it just manifests in different ways. GO is actually an ode to the part of us that dresses fear up in pretty phrases like "If only i had more hours in the day", or, "If i had a million dollars I'd do this with my life". Funny, that was my experience withreleasing this song. I had a million reasons why it wasn't ready. Until finally i gave up and let it GO. 


    3) Quelle place donnes-tu au doute et à la remise en question dans ton processus de création?

    Le doute est en réalité omniprésent, il se manifeste de différentes manières. GO est une ode à la partie de nous qui craint de belles phrases comme "si seulement j'avais plus d'heures dans la journée", ou, "si j'avais un million de dollars, je ferais *ça* de ma vie". Ironie du sort, c'est l'expérience que j'ai vécue à travers la sortie de cette chanson. J'avais un million de raisons pour lesquelles le morceau n'était pas prêt. Jusqu'à ce que finalement j'abandonne et let it GO (NDLR : laisse aller).

     

    4) What emotions, what mood did you pour into GO? 

     I poured it all in. I wanted the mood to be introspective. I wanted to create an atmosphere that would allow us to examine our truest self.

    to get to the core of our fears and the reasons why we don't pursue our dreams.


    4) Quelles émotions, quelle humeur as-tu déversées dans GO?

     J'ai tout versé. Je voulais que l'ambiance soit introspective. Je voulais créer une atmosphère qui nous permettrait d'examiner notre "vérité intérieure", pour aller au cœur de nos peurs et des raisons pour lesquelles nous ne poursuivons pas nos rêves.

     

    5) What would you want a listener to take out of GO?

     I'd want the listener to be moved to move. To lay all the excuses to rest for good. To follow through with the ideas they've been gifted. To LIVE LIFE. 


    5) Que voudrais-tu qu'un auditeur conserve de GO?

     Je voudrais que l'auditeur soit touché et qu'il en devienne touchant. Qu'il ait toutes les excuses de se reposer, enfin. Qu'il continue à avancer en prenant conscience de ce cadeau qu'est la vie. J'aimerais qu'il VIVE

     

     6) What word of advice would you have for an aspiring musician, artist, or writer? 

     Create. Create. Create. and learn to finish ideas. I have a really good artist friend of mine who is insanely proficient

    at finishing and moving on to the next idea. Watching the way he works is motivation for someone like me who usually takes a while

    to get the idea right. I think both are necessary, but at the end of the day i believe learning how to wrap up an idea and move to the next is very important. 


    6) Quel conseil aurais-tu pour un musicien, un artiste ou un écrivain en herbe?

     Créer. Créer. Créer. et apprendre à finaliser les idées. J'ai un très bon ami artiste qui est incroyablement efficace quant à la finition d'un projet donnant suite à l'entreprise de l'idée suivante. Regarder la façon dont il travaille est une motivation pour quelqu'un comme moi qui prend habituellement un certain temps pour avoir l'idée juste. Je pense que les deux sont nécessaires, mais à la fin de la journée, je crois qu'apprendre à conclure une idée et passer à la prochaine est très important.

     

    7) Would you see your work as an act of resistance, or as a vector of a global message ?

    Fear is the number one enemy of a genuine human experience. 

    Fear of failure, will stop you from doing something you've always felt destined to do. 

    Fear of new, will stop you from trying to expand your scope.

    Fear of cultural differences, will have you treating people as more or less than equal. 

    The list goes on and on... 

     This song is anti-fear. 

     GO. LIVE.


    7) Vois-tu ton travail comme un acte de résistance, ou comme vecteur d'un message global?

    La peur est l'ennemi numéro un d'une expérience humaine authentique.

    La peur de l'échec vous empêchera de faire quelque chose que vous vous êtes toujours sentie destinée à faire.

    La peur de l'inconnu vous empêchera d'essayer d'élargir votre champ de vision.

    La peur des différences culturelles vous donnera un sentiment d'infériorité ou de supériorité dans vos interactions avec les gens.

    La liste est longue...

     Cette chanson est anti-peur.

     GO. LIVE. (NDLR : Vas-y. Vie.)

     

     8) Do you believe art must be political? 

     I can't speak for all Art/Artist. i can only hope the things i create fill a void rather than just add to the noise. 

    If that's a political message, so be it.


    8) Croyez-vous que l'art doit être politisé?

     Je ne peux pas parler pour l'Art en général ni pour chaque artiste. Je ne peux qu'espérer que les choses que je créé combleront un vide plutôt que de simplement s'ajouter au désordre.

    Si c'est un message politique, qu'il en soit ainsi.


    interview réalisé par Cybèle Kahalé-Abdo





    Website



    Suivre Cybèle